mercredi 13 juillet 2016

Mère ennemie

Ça fait un moment que j'avais envie d'écrire sur un sujet qui me tiens à cœur. Je n'ai pas eu le courage jusqu'ici mais je ne l'avais pas fait peut être par peur des jugements. 

Ma relation avec mes parents, en particulier avec ma mère. Je ne me suis jamais vraiment entendu avec elle. Pas vraiment de complicité, pas vraiment de tendresse ou autre. Plus des critiques et du rabaissement. Je ne suis sans doute pas à son image et ça ne lui plaît pas. 
On a beaucoup de différence d'âge (40 ans) ce qui fait que nous n'avons pas du tous la même vision de la vie.
J'ai dû retourner vivre chez mes parents car j'ai décidé l'année dernière de reprendre mes études. Je suis à la moitié de mon bts je sature déjà.
Elle ne me connaît absolument pas, je suis très fermé vis-à-vis d'elle, ce qui fait qu'elle ne sait au final pas grand chose de moi.
J'ai rencontré quelqu'un il y a quelques mois, sois disant trop tôt après ma dernière relation. Mais le destin fait un peu ce qu'il veut de nos vies (enfin c'est ce que je pense).
Depuis c'est la guerre entre elle et moi, elle permet de dire du mal de lui sans le connaître, sans rien savoir de lui.
Elle me fait même du chantage affectif par rapport à cette histoire. Etant dans une période de ma vie assez compliquée, certains moments elle m'atteint plus que d'autres. Certaines fois je me suis remise en question. 
Mais ce matin encore je suis tombé par hasard sur un mail que j'ai envoyé il y' a quelques années à ma meilleure amie. Dans ce mail je disais que j'en avais marre qu'elle critique tous mes faits et gestes
Et la j'ai réfléchi et je me suis dit que depuis toujours, elle ne fait que me contredire que me rabaisser dans les choix que je fais. 
Cette situation de guerre me fait mal malgré tous, me brise et me donne des crises d'angoisse. 
Mais en y réfléchissant après tous, pourquoi me faire du mal alors qu'elle ne m'accepte pas simplement parce que je ne suis pas à son image, parce que je ne suis pas forcément les chemins qu'elle voulait que j'empreinte ? 
Fait on des enfants pour qu'ils soient heureux où pour qu'ils soient parfait à notre image ? 
J'aurais aimée être de celles ou ceux qui ont une grande complicité avec leur mère, qui partage tous, malheureusement ce n'est pas le cas, alors je ferais sans, en espérant être une meilleure mère pour mes futurs enfants...








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laisse ton avis